Résultat de recherche d'images pour "la joie"

Divines salutations ma soeur, mon frère, toi qui développe chaque jour un peu plus la conscience  du divin   en exercice, dans l’expression de ta rayonnance et de ses manifestations. Bienheureuse, bienheureux tu es a t’offrir la justesse. L’invitation te parvient d’accueillir ta grandeur, la place de ta divine présence à mesure qu’elle se développe.
Je suis Tallael et nous venons partager à nouveau avec vous cet espace temporel dans l’amour et la lumière de qui nous sommes, de qui vous êtes, vous qui êtes aimé(e) et soutenu(e)  dans le rétablissement  et l’expression de votre essence.

Les  énergies continuent de se déverser  au sein de votre vaisseau en traversant divers portails et  relayées par vos soleils. Ces énergies apportent avec elles diverses fluctuations au sein de toutes les structures interagissant au niveau de votre physicalité  et bien au-delà, prenez en conscience ; vous pouvez vous en apercevoir tous les jours. Ces fluctuations font partie d’un processus d’ajustement nécessaire au rétablissement de l’équilibre dans votre univers. Comprenez que c’est aussi le niveau d’accueil conscient et inconscient, la place que vous faites à la lumière, à l’amour, à la bienveillance qui détermine l’impact de ses fluctuations au niveau de toutes structures, au sein de votre physicalité illusoire.

 

Cependant, persiste ceux qui vivent des difficultés à lâcher l’ancien pour le renouveau. Il est nécessaire et peut être pas évident pour certains, pas aisé, de lâcher prise avec les habitudes, les croyances limitantes de l’enfermement avec la simplicité et l’humilité à accueillir la réalité du présent. Certains refusent l’ouverture qu’ils ont pourtant choisie et  ne lâcheront pas les anciennes énergies, leurs croyances, l’ancien paradigme. Ils persisteront à se fourvoyer dans l’illusion de l’éphémère. Ils ne lâcheront pas  jusqu’à ce qu’ils se soient forcés de le faire par les circonstances, ces autres présents.

Bien-aimé(e), La descente de la lumière est inéluctable, il en est ainsi ! Et c’est parce que la lumière poursuit sa descente au sein de chacune des étincelles de vie que certains d’entre vous peuvent vivre quelques difficultés dans leurs expressions. Comprenez que ses difficultés, quelles qu’elles soient,  sont l’expression d’attachements, de résistances dans la propagation de la lumière.
Comprenez, Quoi que vous fassiez, la lumière trouve toujours son chemin avec ou sans votre consentement !  Chaque être en incarnation crée son propre cheminement dans la guidance de son interdimensionnalité avec la  ligne de temps associée dans son retour à l’éternité ; tel est votre présent.
Votre vaisseau stellaire est une sphère d’accueil, une sphère d’amour et de lumière, comprenez-le ; et tout se met en adéquation avec cet état de fait, avec vous ou sans sans vous.
Vous êtes la lumière en expression là où vous êtes et vous avez fait le choix de rayonner, de vivre votre bienveillance dans l’expression de vos relations que ce soit avec vous-même ou les autres qui entrent en interactions avec vous, quels que soient la nature et l’essence de cet être.
Certains parmi vous sont encore dans la  transition de l’entre deux monde ; accueillez cette transition, connecté(e) à votre bienveillance  et comprenez que là où se pose la pensée, votre pensée, de quelque nature qu’elle soit, celle-ci nourrit les racines  qui la nourrissent aussi. L’exercice de la pensée, c’est renforcer l’intention qui la nourrit.
Comprenez combien, il est primordial  pour votre bien-être d’avoir conscience de la qualité de vos pensées, de vos limites illusoires.
Comprenez combien il est primordial de cultiver le détachement, de prendre du recul par rapport aux circonstances extérieures avec lesquelles vous n’êtes pas en interaction. La nature de votre présent n’est celui de votre frère ou de votre soeur en d’autre lieu ; comprenez-le ! L’invitation vous parvient de rester centrer sur votre monde intérieur qui vous invitera à vous adapter aux présents qui viennent à vous avec de plus en plus de rapidité ! Comprenez combien il est primordial pour vous de nourrir une pensée bienveillante, de vivre votre bienveillance de vivre votre présent. Chaque focalisation de la pensée offre de l’énergie et une opportunité de croissance à la physicalité des circonstances. Comprenez-le !
vous pensez : vous nourrissez.
Ce qui se produit dans les vies de chacun, est quelque chose qui est établi avec chacun bien  avant la descente dans la physicalité avec  le soi supérieur … et votre interdimensionnalité. Vous êtes  guidé(e) et enseigné(e)  en incarnation dans expérimentation de diverses lignes et espaces  temporels.
Vous avez fait le choix  de faire don aux autres, de leur offrir, par votre présence rayonnante dans vos relations, une opportunité de croissance et de comprendre combien la bienveillance nourrit chacun d’entre vous dans le rétablissement du divin.
Par l’expression de votre bienveillance, vous permettez, au travers des interactions que vous expérimentez, d’accueillir les choix  en responsabilité de chacun en leur permettant  d’avancer au rythme de la perfection de l’instant sans les emmener pour autant avec vous. Ce n’est pas à vous d’aller les chercher, comprenez le ! L’expression de votre bienveillance est une invitation à  vous rejoindre dans la lumière sans pour autant les emmener avec vous ; vous n’avez pas à les chercher ; ce choix ne vous appartient pas.
Alors bien entendu, Votre mental peut devenir actif, les questions peuvent fuser, le mental peut nourrir quelques pièges de la pensée à vous inciter à quitter votre centre.
L’expression de votre bienveillance, dans la maîtrise qui est la vôtre, vous invite à faire le choix de revenir dans votre paix, dans la joie, dans la stabilité du coeur pour nourrir l’écoute qui vous guidera dans l’expression de votre perfection quant aux éventuelles  les réponses  à expérimenter en réponse  à vos autres  interrogations.
L’invitation vous parvient,  par votre essence divine,   de communiquer  avec votre mental en lui rappelant que c’est en faisant le chemin de l’expérience du présent qu’il  récolte les fruits aux questions qu’il se pose dans le cas où le coeur vous  invite à poursuivre cette voie ! Comprenez toutefois ou rappelez-vous que vivre le mental c’est se placer sur une « voie de garage » dans une boucle temporelle  en dehors de l’instant !
Vous vous êtes incarnée pour retrouver la joie, telle est votre mission première en incarnation. C’est avec celle-ci que vous réactivez les dons qui sont les vôtres et qui vous attendent pour certains !
C’est encore elle qui vous indiquera votre mission secondaire de croissance pour ceux et celles qui la cherchent. La joie est votre guide. Nul besoin de chercher à l’extérieur ce qui existe en vous !
Comprenez qu’il ne faut rien, vous ne devez rien, il n’y a plus de mais, de si. il n’y a pas de règles à suivre qui vous maintiennent dans l’enfermement  qui vous éloignent de qui vous êtes. Les règles appartiennent au mental. Vous êtes la joie, même quand certains ne le réalise pas encore ; Vous avez juste la joie, le présent, la simplicité de vivre qui vous êtes dans la transparence.
Il n’y a plus de croyances limitantes. Chacune d’entres-elles limite votre conscience donc votre émanation ; comprenez-vous ? Comprenez  encore qu’Il est important de vivre le présent. Dans le présent, il n’y a plus de routine, il n’y a plus d’habitude, il n’y a plus de règle, juste la joie. La joie n’est pas présente dans votre présent, alors cherchez la joie, marchez sur le chemin de la joie, c’est le chemin juste pour vous. La joie commence à l’estomper :  le présent vous invite à descendre en vous dans votre éternité et vous réactualiser. Retrouvez la joie. La joie est communicative, la joie se multiplie, elle se conjugue. Quelques soient les circonstances extérieures, la joie vous protège, la joie vous nourrit. Vivez la joie. Que peut-il vous arriver quand vous vivez la joie, quand vous êtes la joie ?
Juste la joie.
Vous vous sentez bloqué(e), freiné(e) dans votre évolution, qu’elle soit personnelle, familiale ou  professionnelle : magnifique, vous êtes invité(e) à voir en cela une protection bienveillante de la perfection vous invitant à vous recentrer sur la joie en corrigeant  votre parcours ! Ralentissez, arrêtez-vous. Revenez en vous.
Permettez à la joie de vous indiquer le chemin de la justesse. Une intuité vient à vous porteuse de joie, suivez- là. Une invitation vous procure de la joie, vivez l’invitation. Une activité active votre joie : soyez la joie.
Permettez-vous de vivre ce présent temporel  à la vie,  de vous offrir l’écoute des synchronicités naturelles qui vous accompagneront dans  le passage de l’éphémère à votre éternité qui se met en place dans votre vie. La joie est constante que vous cherchez peut-être dans l’équation de vos existences.Vous êtes la joie.
Permettez-vous de comprendre que chaque intervention de votre mental vous sort du présent et vous éloigne de la joie ! La joie est votre guide. La joie est votre présent.
C’est parce que vous incarnez la joie, que vous permettez à votre bienveillance de s’exprimer dans les cadeaux que la vie vous offrent à vivre.
Tout arrive au moment opportun pour qui est prête ou prêt ; telle est la perfection.
L’invitation vous parvient d’imaginer la qualité de vos relations dans la perfection de  votre bienveillance, là,  à présent, maintenant. Quelle en serait la nature ? L’invitation vous parvient à poser cette réflexion, cette intention dans écoute du coeur.
Comprenez main-tenant que vous êtes cette perfection ! C’est parce que vous l’êtes que vous pouvez l’imaginer, la visualiser et donc l’incarner ; comprenez-vous !
il n’y rien à faire, juste accueillir votre divine présence ; vous êtes la perfection , vous êtes votre présent.
alors soyez ; suivez la joie, vous êtes ce présent quelle que soit votre place, quelles que soient les expériences à vivre par chaque étincelle de vie qui partage cet espace temporel et qui diffèrent pour chacun de vous !!!!!!!!!!……………..Vivez votre présent et juste votre présent quand bien même il est partagé !
Permettez-vous d’oser.
Oser c’est vivre la vie dans une autre perspective  l’amour de soi-même ; c’est se rapprocher un peu plus de qui vous êtes dans l’exercice de la bienveillance. C’est vous offrir l’opportunité de vous laisser à la  guidance par la joie, de vivre à nouveau la joie de votre éternité dans le partage.
Toi la divine, toi le divin, tu es la joie, alors ose.

Laisser un commentaire