la bienveillance et la pratique des petits bonheurs

 

th

En ces temps particuliers où se mêlent lassitude, fatigue,morosité, dépressions passagères ou installées…, la pratique des petits bonheurs permet à l’énergie de remonter vers le bien-être et de se stabiliser sur les hautes fréquences.

La pratique ou la voie « des petits bonheurs » comportent entre autres deux aspects incontournables pour restaurer son bien être et plus de légèreté dans la vie personnelle de chacun. Elle peut nécessiter une phase « d’apprentissage » pour tous ceux et celles qui ont fini par s’oublier au fil du temps!

La première phase dans l’installation de ce retour vers soi  consiste à poser trois actes par jours, peu coûteux, y compris en temps ( trois constitue le niveau de base), dans le discernement et le libre arbitre. Ces trois actes vont alors nourrir la notion de plaisir par la mise en place ou la pratique de trois choses qui favorisent la culture du plaisir personnel et permettre à la personne de revenir à l’essentiel, à savoir elle -même. Ces trois choses sont tournées uniquement vers soi dans la conscience de soi et pour soi.

Cuisiner le plat préféré d’un être cher n’est pas tourné vers soi, même s’il peut procurer beaucoup de plaisir ; il ne peut pas entrer dans la pratique des petits bonheurs comme peut l’être le fait de partir marcher en foret pour son plaisir personnel ou  s’offrir une boisson à la  terrasse un café….ou encore écouter sa musique préférée par exemples. La seule limite à la pratique des petits plaisirs nourriciers est la limite de votre imagination et l’étendue de votre créativité.

Mettre en place quelque chose pour soi  rend heureux parce qu’il procure du plaisir. Le plaisir appelant le plaisir , une addiction saine aux petits bonheurs oriente vos expériences de vie  vers davantage de plaisir et de bonheur quotidien! Au bout de quelques jours à pratiquer la voie des petits bonheurs( sept jours semblent un minimum) vous voilà requinquer avec une ouverture sur la joie qui commence à illuminer votre visage, votre corps et votre vie personnelle.Certains aspects de votre vie commencent à changer et l’envie de vivre dans la joie et le bonheur commence à guider le choix de vos expériences de vie. Vous vivez la voie des petits « bonne-heures » chaque jour.

Une fois investi dans cette voie en pleine conscience, une deuxième phase d’apprentissage peut être mise en place ou de façon conjointe à la première phase! Tout dépend du niveau de votre « pathologie » dans l’oubli de soi!

Cette deuxième phase est plus subtile surtout pour les personnes « pathologiques » qui ont des difficultés à accepter les compliments et  ou qui ne trouvent pas d’utilité à s’offrir quelque chose par exemple! Vous comprenez peut être alors qu’il peut être important de ne pas brûler les étapes et de commencer par la phase UNE dans la pratique des petits plaisirs.

Cette phase DEUX  consiste à accueillir trois choses par jour,( là encore c’est un minimum), trois présents qui procurent du plaisir et OFFERTs  par la vie ( un compliment, un sourire… le vent dans les arbres à votre passage par exemples) qui se manifestent à vous chaque jour dans les expériences que vous vivez ou avec les personnes que vous rencontrez. Une personne enfermée dans une détresse passagère, par exemple, vivra beaucoup de difficultés à orienter son regard vers la redécouverte de la vie et de ses plaisirs tant elle est accaparée par la problématique qu’elle expérimente. C’est la qualité de votre perception et le regard posé sur le présent que la vie place sur votre chemin qui détermine la qualité d’appréciation des petits bonheurs qu’elle engendre en accord avec votre sensibilité.

S’offrir trois présents et en recevoir trois de la vie, par l’entremise des personnes rencontrées ou des expériences  vécues,constituent la pratique de la voie « des petits bonheurs, des petits plaisirs ». Elle nourrit votre bonheur et vous stabilise sur l’énergie du cœur en vous rapprochant de vous , en vous rapprochant de votre cœur.

Nul doute alors ,même quand vous avez pu en douter peut être par le passé, que vous êtes un cadeau pour vous même et pour tous ceux que vous rentrez.

Prenez soin de vous.

philippe bouhelier

 

 

Laisser un commentaire